Fête des mères

On ne peut nier que la fête des mères est un évènement commercial mais c’est aussi une jolie occasion d’avoir une pensée particulière pour sa maman. Historiquement la fête des mères remonte à la  Grèce ancienne qui fêtait la déesse Rhéa grande mère des dieux.  Les Romains rendaient hommage aux femmes et aux mères appelées « Matralia », au Ve siècle avant Jésus-Christ. Des coutumes rapidement enterrées par la religion catholiqueIl faudra attendre le XIXe siècle pour que la fête voit le jour en France, grâce à Napoléon qui évoque  la création d’une fête des mères officielle, que l’on célèbrerait au printemps. En 1897, l’Alliance Nationale contre la dépopulation lance alors l’ idée d’une fête des enfants, mettant en avant l’importance de la fécondité et les vertus de la famille. Le 10 juin 1906, l’Isère met alors les mères à l’honneur, récompensant les plus méritantes, le tout dans une véritable ambiance de fête, comme l’attestent les défilés dans les rues décorées. C’est seulement le 16 juin 1918  à Lyon, à l’initiative du colonel de la Croix-Laval que se déroule la première « Journée des mères ». Ainsi débute la tradition. A cause de quelques lenteurs administratives, la première cérémonie officielle n’aura  lieu que le 20 avril 1926, même si entre temps  les mères les plus vertueuses et courageuses sont fêtées dans de nombreuses villes. Le 25 mai 1941, le Maréchal Pétain institue définitivement la « journée nationale des mères ». Et c’est Vincent Auriol qui signe le 24 mai 1950 un texte de loi instituant la fête des mères. Elle est alors définitivement fixée au dernier dimanche de mai. Si cette date coïncide avec celle de la Pentecôte, la Fête des Mères a lieu le premier dimanche de juin. C’est le cas cette année.

Partagez cet article...
Utilisation des données : Ce Blog utilise différentes technologies, telles que les cookies destinés à analyser le trafic.
Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
Vous pouvez changer d’avis et modifier vos choix à tout moment.
J’accepte - Je refuse
544