Le conditionnement des médicaments

Les nécessités des économies de santé reviennent avec la régularité d’un métronome, chaque année le trou de la SS est plus abyssal, pourtant la chasse au gaspi ne me semble pas  si difficile. Ainsi l’autre jour pour un simple examen ophtalmologique, il a été prescrit à mon mari 1 goutte dans chaque oeil toutes les 10 minutes pendant 1/2 heure soit 6 gouttes au total sur un flacon qui en contenait des centaines voire des milliers. Et de me demander combien de pupilles pouvaient être dilatées avec un seul flacon ? Car bien entendu, chaque fois que ce banal examen est prescrit, le collyre en question est lui intégralement remboursé. Et ce n’est qu’un exemple parmi combien d’autres ?! Ce gaspillage pose la question du conditionnement des médicaments et la réponse officielle à savoir que le conditionnement est fixé en accord avec les autorités de santé dans le cadre de l’AMM (autorisation de mise sur le marché) et qu’il est une garantie sanitaire, ne peut me satisfaire.

Partagez cet article...
Utilisation des données : Ce Blog utilise différentes technologies, telles que les cookies destinés à analyser le trafic.
Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
Vous pouvez changer d’avis et modifier vos choix à tout moment.
J’accepte - Je refuse
584