Le professeur Montagnier et la mémoire de l’eau

Co-découvreur du virus du sida et Prix Nobel de médecine 2008, cet éminent professeur se prend à défendre la mémoire et les travaux du Français Jacques Benveniste et le voilà voué aux gémonies. Il est étonnant de voir le déferlement de critiques souvent très violentes chaque fois que ce sujet est abordé ; et bien entendu l’homéopathie n’est pas épargnée par ce déchainement puisque son principe est basé sur la mémoire de l’eau. Au nom de Descartes que de haine !

Partagez cet article...