Le grand retour des farines animales

Décidément, l’Homme a la mémoire bien courte, après l’énorme scandale de la vache folle dans les années 1990, et ses 200 morts n’ont visiblement pas suffit, voici le retour programmé des farines animales. Un groupe de travail du CNA, composé d’agriculteurs, d’industriels, de distributeurs et de consommateurs, déclare que leur réintroduction permettrait de répondre « au besoin croissant de protéines » dans l’alimentation des bêtes d’élevage, même si l’avantage économique est « variable, voire incertain ». Faites de carcasses de mammifères, ces farines servent à compléter l’alimentation des animaux, quand elles ne se substituent pas aux céréales et à l’herbe. Tout danger sanitaire est écarté, c’est en tous cas la version qui va nous être servie et relayée par les médias.

Partagez cet article...