Mercantilisme et risques sanitaires

Chaque semaine ou presque amène son lot de scandales ou après. Après le VIOXX, le Mediator, les prothèses PIP, voici les prothèses de hanche ASR soupçonnées de libérer des métaux lourds dans le corps. Là encore les risques étaient connus. Dès 2009 Australiens et Américains ont retiré ces prothèses ASR de leur marché mais pas la France qui, comme d’habitude a attendu de longs mois avant de se préoccuper de la santé publique.
Laissons le dernier mot au Dr Fiona Godlee : “La pose de prothèses de hanche est une des grandes réussites de la médecine moderne, mais la combinaison d’une régulation inappropriée et d’un mercantilisme sans limite a causé un mal réel et potentiel pour un grand nombre de patients à travers le monde”. CQFD

Partagez cet article...
Utilisation des données : Ce Blog utilise différentes technologies, telles que les cookies destinés à analyser le trafic.
Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
Vous pouvez changer d’avis et modifier vos choix à tout moment.
J’accepte - Je refuse
586