Un label unique regroupant les médecines alternatives

C’est un rapport du Centre d’analyse stratégique (CAS), institution dépendant du premier ministre chargée de faire des propositions économiques, sociales, environnementales ou technologiques, qui fait cette proposition pour permettre aux patients de s’y retrouver. Je ne sais pas si cette initiative, à condition qu’elle aboutisse vraiment, permettra d’y voir plus clair ou d’en canaliser les aspects financiers. Je ne voudrais pas être mauvaise langue mais la médecine conventionnelle coûte très chère et n’apporte pas les réponses thérapeutiques espérées et les patients de chercher une autre réponse. Ainsi jusqu’à 80% des Français ont eu recours au moins une fois aux médecines alternatives, c’est donc un énorme marché qui échappe à tout contrôle de l’état. Quel sera l’objectif de ce label ? La santé du patient ou la main mise sur ce marché ?

Partagez cet article...