La thérapie magnétique, le blog de Monique Vial

Champ magnétique pulsé contre aimant néodyme, qui est le gagnant ?

On me demande souvent quelle est la différence entre l’utilisation du champ magnétique des aimants permanents et celui des appareils à champs magnétiques pulsés et quelle technique serait la meilleure ? Pour répondre, regardons plus précisément comment chaque technique fonctionne.
Les appareils à champs magnétiques pulsés existent depuis plusieurs dizaines d’années dans l’ex URSS, bien avant l’apparition des aimants néodymes dont le brevet japonnais date du début des années 80. L’appareil envoie un courant électrique dans une bobine appelée solénoïde qui le transforme en champ magnétique. La forme du champ magnétique généré par la bobine va bien sûr, directement dépendre du courant électrique circulant dans la bobine.
L’aimant permanent génère lui un champ magnétique continu qui va interagir avec les déplacements des liquides corporels dont le sang, et créer des courants électriques par conduction, c’est la loi de Faraday. Ces courants électriques stimulent les cellules nociceptives, celles qui captent l’information douleur, et déclenchent la production d’endorphine par le cerveau.
Dans le cas des champs pulsés, on génère toujours des courants électriques dans les tissus, mais surtout par induction. C’est la variation rapide du champ magnétique produit par la bobine qui les crée, indépendamment des déplacements des liquides corporels.
Voici en détail comment ils agissent : l’appareil à champs pulsé (MAG 2000 par exemple) fournit un signal électrique de forme carrée qui crée un champ magnétique avec une montée verticale depuis le zéro, et donc un courant induit maximal dans les tissus, une zone invariable où le champ magnétique va travailler par conduction, c’est le dessus du carré, puis une descente verticale jusqu’au zéro, donc à nouveau un courant induit maximal, et ensuite une période de repos avant l’impulsion suivante. C’est la forme idéale de signal pour éviter une dépolarisation des cellules causée par des montées et des descentes immédiates comme le ferait une onde sinusoïdale.
La puissance de sortie par canal permet de générer à la surface des bobines un champ de 150 Gauss pour le Mag 2000 et 200 Gauss pour le Mag 2000 Plus, alors que les aimants néodymes atteignent des puissances continues de 2500 à 3000 Gauss au contact de la peau.
Alors comment choisir entre thérapie magnétique par champ pulsé ou par aimant permanent néodyme ? Aujourd’hui avec la puissance des aimants néodymes concentrée dans un petit volume, l’avantage des aimant réside dans la continuité du traitement magnétique. En effet, on peut garder les aimants sur la zone à traiter pendant plusieurs jours alors qu’avec les bobines des champs pulsés le travail s’effectue en séance de 1 à 4 heures avec en plus l’obligation d’être relié électriquement au secteur.
Qui est le vainqueur ? Le fait de générer des courants induits par les champs pulsés leur donne un avantage pour la profondeur du traitement dans les tissus, alors que les champs continus des aimants néodymes agissent que par conduction et leur action est moins profonde… mais compensée par la durée de l’action.
En résumé, pour des traitements en profondeur, je pense que la meilleure solution est d’utiliser par séances les champs pulsés et de poursuivre le traitement hors séance avec les aimants permanents, les deux thérapies étant tout à fait complémentaires. Pour des soins articulaires, les aimants néodymes sont souvent largement suffisants si leur dimension est bien adaptée.

Cet article a été publié le 16 novembre 2012 à 15:55 et est classé dans Général. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire référence à cet article depuis votre propre site web.

Poster un commentaire





Les champs marqués d'une * sont obligatoires

ERREUR: extension si-captcha.php: support d'image GD non détecté en PHP!

Contactez votre hébergeur et demandez-lui d'activer la prise en charge de l'image GD pour PHP.

ERREUR: extension si-captcha.php: imagepng fonction non détectée en PHP!

Contactez votre hébergeur et demandez-lui d'activer l'imagepng pour PHP.