La thérapie magnétique, le blog de Monique Vial

Archives du mois de août, 2013

L’eau, don de la nature guérirait-elle de tout ?

Posté le 9 août 2013 à 10:36

Composé de 60 % à 70 % d’eau selon l’âge notre corps a besoin d’eau pour assurer toutes les fonctions physiologiques : circulation sanguine, hydratation des tissus (notamment la peau), digestion, thermorégulation, communication hormonale entre les organes et bien sûr l’élimination des toxines, responsables de nombreuses pathologies.

La naturopathe que je suis, sait les ravages du déficit hydrique, même mineur, sur notre santé : sensation de fatigue, perte de concentration, maux de tête, teint terne, constipation, ulcères, douleurs… Savez-vous par exemple, qu’une déshydratation de 2%, soit une perte de 1,5 litre pour un homme de 70 kilos, réduit ses performances de 20%, et augmente chez un sportif les risques de tendinite ? Il est donc indispensable de boire au moins 1,5 à 2 l d’eau minimum chaque jour de notre vie pour rester en bonne santé. Bien entendu, en cas d’efforts physiques ou de fortes températures, le besoin hydrique augmente énormément pour atteindre 7 ou 8 litres, voire plus.

L’eau, don de la nature, est capable de guérir de tout, c’est en tout cas le credo du médecin indien, le Dr F. BATMANGHELIDJ pour qui « La déshydratation cellulaire chronique provoque la douleur et tue prématurément et ses manifestations extérieures ont, jusqu’à aujourd’hui, été considérées comme des maladies d’origine inconnue. »  Et s’il avait raison?

Voici ce qu’il écrit dans son livre “ Your body’s many cries for water “ :

« Dans leurs corps déshydratés, l’activité des cellules ne pouvait plus se poursuivre normalement et avait engendré douleur et maladie. Tout ceci pourrait  vous paraître incroyable si  c’est en fait la première fois  que  vous en entendez parler. L’establishment médical vous a, en effet, fait  comprendre que si vous souffrez d’une maladie, la meilleure chose que vous puissiez vous offrir est un  traitement régulier- de longue durée- sans garantie de véritable guérison. Mais, à partir du moment où vous comprenez  comment fonctionne le corps, la merveilleuse simplicité de l’eau comme médicament de choix, gratuit et toujours disponible pour tant de problèmes de santé, commence enfin à prendre sens.

Chaque fonction du corps est régulée par l’eau et dépend  de l’eau. L’eau doit être disponible pour apporter les éléments vitaux,  l’oxygène, les hormones,  les messagers  chimiques à travers tout le corps. Sans une quantité suffisante d’eau pour hydrater toutes les parties du corps, certains organes ou certaines parties du corps ne pourront  recevoir les éléments vitaux que l’eau seule  est capable de véhiculer.

L’eau est aussi nécessaire pour éliminer les résidus toxiques des cellules. En  fait, il y  a au moins 50 raisons qui peuvent expliquer pourquoi le corps a besoin d’une quantité suffisante d’eau qui doit lui être fournie journellement. Sans  apport  régulier d’eau à toutes les parties du corps, le système d’alerte doit entrer en action. C’est alors que les systèmes de messagers chimiques  dirigés par l’histamine sont activés pour réduire les quantités d’eau dans  certaines régions du corps. Quand l’histamine et les régulateurs d’hydratation rencontrent  des nerfs, la douleur apparaît.

C’est pourquoi la déshydratation provoque de la  douleur en tant que premier signal d’alarme. Si l’état de  déshydratation  persiste et n’est pas corrigé par un apport d’eau, les premiers symptômes apparaissent et avec le temps se transforment en maladie.  C’est la raison pour laquelle les personnes qui prennent de « l’antacid » pour calmer les douleurs produites par la déshydratation deviennent de plus en plus vulnérables et finissent par développer d’autres complications  sérieuses dues à la déshydratation.
Les médecins ont  été  formés à traiter la  douleur au moyen de médicaments. Ils ne comprennent pas les problèmes liés à la  déshydratation. Jamais au cours de leur formation, ils n’apprennent ce qui peut arriver à une personne qui ne boit pas suffisamment  d’eau ; au  cours de leur formation, les étudiants en médecine reçoivent environ six heures  de cours sur  l’alimentation et plusieurs centaines d’heures de cours sur les médicaments. C’est comme cela que les médecins sont conditionnés (ont le cerveau lavé) par l’information « médicale » de l’industrie pharmaceutique. »

Etonnant, on peut parler d’hydrothérapie. Boire de l’eau à intervalle réguliers pendant la journée, sans attendre d’avoir soif, reste le meilleur moyen de ne pas se déshydrater. Mais peut-on rendre l’action de l’eau encore plus efficace ? Oui, en la soumettant à un champ magnétique. C’est l’action du champ magnétique sur l’eau qui lui confère des propriétés exceptionnelles, elle se structure, comme une eau fraichement jailli d’une source après avoir longuement cheminée dans le champ magnétique terrestre. On en ressent très vite les vertus notamment dans les cas de constipation ou d’arthrite.

Attention : l’alcool, le café, boissons sucrées (sodas) très riches en calories, même si ils contiennent de l’eau vous déshydratent !

Pourtant simple molécule composée d’un atome d’oxygène pour 2 atomes d’hydrogène, l’eau nous réserve certainement encore des pouvoirs thérapeutiques à ce jour insoupçonnés.

Posté dans Général