La thérapie magnétique, le blog de Monique Vial

Archives du mois de février, 2014

Le cancer, une affaire de gros sous

Posté le 6 février 2014 à 16:27

Le 4 février, journée de lutte contre le cancer, permet aux pouvoirs publics d’affirmer haut et fort leurs efforts en la matière mais les faits, comme toujours sont têtus, et on peut douter de la réelle volonté de prévenir ou soigner le cancer, 2 exemples :

Le cas de Mirko Beljanski chercheur et biologiste français dont le seul tort a été de s’opposer à Jacques Monod, directeur de l’institut Pasteur et son supérieur, ce qui a valu à Beljanski de véritables persécutions comme le rapporte Henri Boiteux, Agrégé de l’Université, Ancien Administrateur de l’Institut de Recherches Scientifiques sur le Cancer (C.N.R.S)  dans la revue Nexus des mois de Juillet/Août 2004 :

«[ ….] Mirko Beljanski, talentueux chercheur biochimiste français, a mis au point des médicaments enfin efficaces et non toxiques permettant de soigner le cancer au début des années 1980. Infirmant les positions établies du dogme biologique et médical sur cette maladie, sa recherche fut frappée d’un ostracisme implacable. Ses découvertes, pourtant parfaitement fondées scientifiquement, permirent la guérison de milliers de patients avant que les pressions de l’estabishment médical et de la justice aient raison de l’espoir de les voir mis à disposition du public. ]»

Je vous invite à lire l’intégralité de cet article d’Henri Boiteux, vous verrez comment l’acharnement subi a finalement eu raison de Beljanski.

A noter qu’il soignera Mitterand de son cancer de la prostate avec métastases mais ne pourra jamais obtenir les fameuses AMM.

La deuxième personne dont les travaux suscitent controverse et manque d’intérêt est le docteur André Gernez, décédé le 8 janvier dernier à l’âge de 90 ans. En 1967, il élabore le concept de cellule souche (avec d’un côté les cellules génératrices et de l’autre les fonctionnelles), brisant un dogme fondamental de la biologie. Une révolution qui sur le plan scientifique bouleversait tout… il démontre l’importance de l’alimentation et préconise un traitement  préventif à base d’un anti-cancéreux léger, l’hydrate de chloral. Il est présenté alors comme un doux illuminé mais fort heureusement pour lui, ne subira pas les mêmes persécutions que Beljanski. L’Allemagne et les USA reconnaissent la valeur de ses travaux mais en France, lui-aussi sera ostracisé.

Alors comme le dénonce le Dr Nicole Delépine, pédiatre oncologue, le cancer est affaire de gros sous : « le cancer tue chaque année environ 150 000 personnes. Il en fait vivre bien davantage. »

« Le cancer, un fléau qui rapporte » Ed Michalon

Pour en savoir plus sur Beljanski :

http://blogs.mediapart.fr/blog/gerard-karageorgis/300113/une-nouvelle-approche-therapeutique-du-cancer

Sur le Dr André Gernez :

http://www.gernez.asso.fr/