La thérapie magnétique, le blog de Monique Vial

Action bénéfique des aimants sur les gastrites

Une récente publication montre l’action bénéfique des aimants sur les gastrites, plus précisément celles de type érosives.

Cette étude menée en double aveugle contre placébo sur 16 patients diagnostiqués avec une gastrite érosive a été réalisée par l’université hongroise de Semmelweis. L’étude a commencé par une pré-évaluation qualitative des symptômes ressentis par les patients : brûlures de l’estomac inférieur (ventricule), estomac supérieur (œsophage), douleurs épigastriques, régurgitation, ballonnements et toux sèche. Le diagnostic a inclus une exploration visuelle de la muqueuse de l’ensemble des voies aériennes et digestives supérieures (pan-endoscopie). Les aimants utilisés ont produit pendant 30 minutes sur la zone étudiée un champ magnétique de 3 mT à 30 mT (de 30 à 300 Gauss). Puis un nouvel examen a conclu l’expérimentation. Les auteurs ont réussi à justifier cliniquement et statistiquement l’effet bénéfique significatif du champ magnétique statique sur les symptômes de la gastrite érosive. Cette étude pilote vise à encourager les gastro-entérologues à tester les aimants localement sur les patients atteints de cette pathologie. Cela peut devenir une alternative ou méthode complémentaire clinique, en particulier dans les cas où les options thérapeutiques conventionnelles sont contre-indiquées.
Ces résultats encourageants de l’action du champ magnétique statique sur les gastrites peuvent s’expliquer par une normalisation du pH.

Et pour vous en convaincre, il y a une petite expérience toute simple à faire à la maison comme poser un citron sur un aimant de surface polaire assez large pendant 30 minutes pour constater une diminution de son acidité, idem avec un vin jeune, cependant même moins acide il ne deviendra malheureusement pas un grand cru !

L’application médicale des champs magnétique n’a pas fini pas de nous étonner.

Etude : Influence of inhomogeneous static magnetic field-exposure on patients with erosive gastritis: a randomized, self- and placebo-controlled, double-blind, single centre, pilot study.
Auteurs : Juhász, Nagy, Székely, Kocsis, Tulassay, László.

Tags: , , , , ,

Cet article a été publié le 22 juillet 2014 à 16:10 et est classé dans Général. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire référence à cet article depuis votre propre site web.

Poster un commentaire





Les champs marqués d'une * sont obligatoires

ERREUR: extension si-captcha.php: support d'image GD non détecté en PHP!

Contactez votre hébergeur et demandez-lui d'activer la prise en charge de l'image GD pour PHP.

ERREUR: extension si-captcha.php: imagepng fonction non détectée en PHP!

Contactez votre hébergeur et demandez-lui d'activer l'imagepng pour PHP.