Pas de Docteur Jekyll et Mister Hyde chez les aimants !

Vous qui m’êtes fidèle, vous savez que le champ magnétique ne se pare pas de vertus spécifiques selon qu’il est nord ou sud.
Pour ceux qui nous découvrent et à qui je souhaite la bienvenue, voici un petit rappel de physique, rassurez-vous très compréhensible.

Un champ magnétique se définit en tout point de l’espace par un vecteur, c’est à dire une flèche, avec une direction et une intensité. Le champ magnétique est un espace vectoriel, c’est à dire un ensemble de flèches de directions et d’intensités différentes. Par convention, les lignes qui illustrent le champ magnétique autour de l’aimant s’échappant du pôle nord pour se refermer sur le pôle sud sont les tangentes à tous les vecteurs magnétiques. Des esprits très « distingués », se sont dit que si les lignes de champ partent en s’évasant du pôle nord c’est que celui-ci est dispersant, donc antalgique et que si ces mêmes lignes de champ se concentrent sur le pôle sud c’est qu’il est stimulant. C’est bien imagé mais complètement faux. En effet, rien ne sort du pôle nord de l’aimant et rien ne rentre dans le pôle sud. On trouve exactement les mêmes vecteurs magnétiques, même direction et même intensité, au-dessus du pôle nord et au-dessous du pôle sud, donc pas de différence thérapeutique.

Plus grave, certains, dont le Dr William h.Philpott, médecin américain, prétendent qu’un pôle est bénéfique et que l’autre serait malsain, et malsain pour lui va même jusqu’à cancérigène ! Un médecin anglais, le Dr Nyjon Eccles, a même déposé un brevet pour un système magnétique prétendant générer que du “nord magnétique”. Cela lui vaudrait le prix Nobel si c’est avéré car à ce jour, la notion de monopôle n’existe pas et que pour la physique s’il existe un pôle nord il y a forcement un pôle sud symétrique. Dans la thérapie magnétique, nous orientons les vecteurs pour qu’ils traversent la zone à soulager. La technique de base est d’utiliser 2 aimants, l’un face nord côté peau et l’autre côté sud, les vecteurs magnétiques se dirigeront d’un aimant vers l’autre, avec les mêmes vertus antalgiques et anti-inflammatoires.

En résumé, Docteur Nord et Docteur Sud ont exactement la même personnalité, donc pas de Docteur Jekyll et Mister Hyde chez les aimants !

Partagez cet article...

02 comments on “Pas de Docteur Jekyll et Mister Hyde chez les aimants !

  • Maryse , Direct link to comment

    Bonjour,
    Vous nous expliquez, qu’il n’y a pas de différences entre les deux pôles, mais vous dites aussi de mettre le pôle nord à droite et sud à gauche (précis de la magnétothérapie). Que faut-il en penser ?

    • mv , Direct link to comment

      Bonjour,
      Il n’y a effectivement pas d’action thérapeutique spécifique rattachée à une polarité, l’important étant d’entourer l’épicentre de la douleur de 1 ou plusieurs paires d’aimants, paire constituée d’une face nord contre la peau et à environ 5 cm la face sud toujours contre la peau.
      Quand on parle rééquilibre énergétique, on se réfère aux polarités du corps, c’est une utilisation différente, ceci étant polarité nord de l’aimant à droite ou à gauche ça n’a pas grande importance, mais il faut bien indiquer une façon de pratiquer.

Comments are closed.

Utilisation des données : Ce Blog utilise différentes technologies, telles que les cookies destinés à analyser le trafic.
Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
Vous pouvez changer d’avis et modifier vos choix à tout moment.
J’accepte - Je refuse
622