La thérapie magnétique, le blog de Monique Vial

Magnétosomes, les aimants du vivant

Les bactéries magnétotactiques ont la capacité de percevoir les champs magnétiques, elles coordonnent leurs mouvements pour se déplacer plus facilement le long des lignes de champ.

Cette sensibilité magnétique est due à la présence dans leur organisme de magnétosomes constitués de cristaux de magnétite. Ils furent découverts en 1975 par Richard Blakemore. Chaque magnétosome a la taille d’un virus, soit un cube de 500 Angströms de coté (1 Angström = 1 dixième de milliardième de mètre) ce sont de véritables aimants naturels avec un pôle nord et un pôle sud et les bactéries magnétiques en contiennent de un à plusieurs.

L’image d’illustration montre une bactérie magnétotactique, vous pouvez voir les magnétosomes qui sont les petits grains noirs alignés en une chaîne parallèle au sens de déplacement de la bactérie en formant un dipôle assez puissant pour l’orienter dans la l’axe du champ magnétique terrestre comme l’aiguille d’une boussole. Les magnétosomes ne se trouvent pas que dans les bactéries, ils sont aussi présents dans les abeilles, pigeons, thons, dauphins, tortues de mer pour leur permettre de s’orienter dans l’espace… et même chez des mammifères comme l’homme. En effet, des cristaux de magnétite ont été découverts dans l’arcade sourcilière humaine en 1984 par l’Anglais Robin Baker, un autre Anglais Joseph Kirschvink découvre une forte concentration de magnétite dans les glandes surrénales.

Le Français Yves Rocard auteur de plusieurs ouvrages sur le sujet dont « Le signal du sourcier » et « La science et les sourciers », père de Michel, homme politique français, localise ce qu’il appelle des organes magnétiques dans les arcades sourcilières, les attaches des muscles du cou, sur le crâne, dans la nuque, au creux des coudes, au creux des genoux et sur les talons. Bref, pour lui, l’homme est magnétique de la tête aux pieds. Et pourquoi pas, ne sommes-nous pas pour la science la forme la plus aboutie du monde vivant ? Restons simples, même si nous sommes bien équipés, notre sensibilité magnétique est certainement moins développée que celle d’une simple abeille ou d’un pigeon, car faute de pratique et de nécessité, en nous reposant de plus en plus sur la technologie, nous l’avons perdue.

Avant que la boussole ne soit inventée au premier siècle par les Chinois, l’homme était l’instrument pour la navigation. Le recrutement s’effectuait alors très simplement : on mettait un sac sur la tête du candidat, puis après l’avoir fait tourner sur lui-même comme une toupie, une fois à l’arrêt il devait encore être capable de montrer le nord. En quelque sorte, il ne fallait pas qu’il soit déboussolé !

Tags: ,

Cet article a été publié le 18 août 2014 à 19:58 et est classé dans Général. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire référence à cet article depuis votre propre site web.

Poster un commentaire





Les champs marqués d'une * sont obligatoires

ERREUR: extension si-captcha.php: support d'image GD non détecté en PHP!

Contactez votre hébergeur et demandez-lui d'activer la prise en charge de l'image GD pour PHP.

ERREUR: extension si-captcha.php: imagepng fonction non détectée en PHP!

Contactez votre hébergeur et demandez-lui d'activer l'imagepng pour PHP.