Les aimants dans Shape Magazine

Le magazine du fitness, de la forme et du bien être a consacré 2 pages aux aimants thérapeutiques dans son numéro du mois d’août. En voici le contenu :

L’utilisation de la magnétothérapie gagne du terrain. Faciles à utiliser, les aimants soulagent les douleurs locales en douceur. Explications.

Comment ça marche ?
La magnétothérapie tire profit des effets biologiques du champ magnétique, qui pénètre toute cellule lui étant exposée. Lorsque le sang circule à travers le champ magnétique provoqué par les aimants placés au contact de la peau des micro-courants électriques stimulent la circulation du sang et permettent un meilleur échange au niveau de la cellule.

Soulager l’inflammation
« Les aimants ne soignent pas, mais aident le corps à se soigner », résume Mathieu Debain, kinésithérapeute des footballeurs de l’AJ Auxerre « En complément des soins habituels, j’obtiens d’excellents résultats sur les pathologies qui présentent des douleurs inflammatoires, notamment les tendinites, des lombalgies ou des entorses » La mise en place est assez simple, le thérapeute cherche le point douloureux et l’encadre d’aimants de 11 ou 25 millimètres de diamètre. Parfois, il suffit de quelques heures pour soulager la douleur.

Des risques limités
Dès 1987, l’Organisation mondiale de la santé déclarait la magnétothérapie sans danger pour la santé. Cette méthode non invasive pourrait constituer un complément intéressant à la médecine allopathique, sans toutefois s’y substituer. En cas de doute, prenez contact avec votre médecin traitant pour établir un diagnostic « De même, si votre thérapeute évoque les pôles positifs et négatifs d’un aimant il y a des fortes chances que ce dernier ne soit pas très au fait de ces choses-là, car c’est le champ magnétique créé entre deux aimants qui soigne », prévient Mathieu Debain.

Le + Shape Magazine
Les aimants fonctionnent par paire. Ils st placent de chaque côté de l’épicentre de la douleur à proximité d’une blessure (et non dessus ), à environ 5 centimètres l’un de l’autre (15 centimètres maximum). Selon l’intensité de la douleur, il est possible d appliquer plusieurs aimants sur son corps (de deux à quatre pour le traitement d une tendinite, par exemple), que l’on peut conserver pendant la douche ou le bain. Précaution : femmes enceintes et porteurs de pacemaker, s’abstenir.

Partagez cet article...