Gardasil, le retour !

Un rapport du Haut Conseil de Santé Publique préconise la vaccination systématique de toutes les petites filles et bientôt de tous les petits garçons dès l’âge de 9 ans ! Nos autorités ont la mémoire singulièrement courte, voire sont frappées d’amnésie.
Petit rappel :
Il y a un an, une campagne massive tentait de nous démontrer l’intérêt d’un vaccin nommé Gardasil, pas un journal télévisé qui n’avait son spécialiste venu expliquer doctement que ce vaccin éradiquerait le risque de cancer du col de l’utérus. Il fallait donc absolument convaincre médecins et patients de cette avancée majeure de la médecine préventive.
Mais aucune allusion sur les effets secondaires du Gardasil et la jeune Océane, aujourd’hui lourdement handicapée, a fait les frais de l’information manipulée et doit se battre pour sa santé et contre Sanofi, suivie dans son courageux combat par des dizaines d’autres jeunes femmes.
Pourtant ces effets indésirables étaient parfaitement connus. Dès 2007 la TV américaine se faisait l’écho des graves complications et de décès brutaux imputables au Gardasil, en Autriche le Dr Andrea Kdolsky ministre de la santé retirait ce vaccin du programme officiel pour mettre l’accent sur le dépistage, c’est-à-dire le frottis.  En France, le  Dr Bernard Dalbergue auteur du livre au titre évocateur ” Omerta dans les laboratoires pharmaceutiques”, est très clair, Sanofi savait.

Voici ce qu’il dit du Gardasil dans son interview à la revue Pratique de Santé :
« Prenez le Gardasil, il faut bien mesurer l’étendue du scandale : tout le monde savait au moment de l’obtention de l’autorisation américaine de mise sur le marché que ce vaccin n’apporterait strictement rien ! Diane Harper, qui était un leader d’opinion aux États-Unis, avait tiré très tôt la sonnette d’alarme en pointant du doigt la fumisterie et l’arnaque.
[…] Je prédis que le Gardasil sera le plus grand scandale médical de tous les temps. Parce qu’à un moment on va prouver par A + B que ce vaccin, pour prouesse technique et scientifique qu’il soit, n’a aucun effet sur le cancer du col de l’utérus et que les très nombreux cas d’effets indésirables qui détruisent des vies, voire tuent, ne sont là que pour le seul profit des laboratoires ».
Il n’est pas le seul à tirer la sonnette d’alarme, le professeur Henri Joyeux et plus de 700 de ses confrères médecins ont signé une pétition en mars 2014 demandant une commission d’enquête parlementaire sur ce vaccin. Parmi eux se trouve la pneumologue Irène Frachon qui avait révélé courageusement le scandale du Médiator.
Alors plus que jamais, soyons vigilants et ne nous laissons pas manipuler par des campagnes parfaitement orchestrées jouant sur la peur et la culpabilité.

Un site regroupe les infos sur le vaccin et les plaintes : http://www.lesfillesetlegardasil.com/

Partagez cet article...

07 comments on “Gardasil, le retour !

  • goffart , Direct link to comment

    Ils ont faillit tuer ma femme de 33 ans 3x avec leur 1saloperie de chimio, on meurt plus vite de la chimio que du cancer, cherchez l etude sur la verite sur la chimio de l université d heidelberg .sur 500000 cas qui ont subi une chimio. A 5 ans 2% j ai bien dit deux de survivants.en allemagne dans un centre medical a cologne on soigne le cancer en renforcant le systeme immunitaire et depui americains et saoudiens vont la bas. Voyez aussi sur le net le film run from the cure de rick simpsons.

  • suzanne , Direct link to comment

    le professeur Henri Joyeux n’est pas un charlatan, c’est un cancérologue réputé ; s’il dit que ce vaccin est dangereux et qu’il a le courage de s’élever contre les autorités, c’est sûrement qu’il a de bonnes raisons

  • Ugarte , Direct link to comment

    le cancer du col tue chaque année des milliers de femmes jeunes mères de famille en pleine forme, ce vaccin est une belle avancée et est fait depuis plus de 10 ans en Australie sans aucun problème. Les français sont tordus et râleurs c’est tout c’est désolant. Les chercheurs sont payés trois fois rien et le remboursement coute cher à la sécu alors arrêtez avec ces histoires financières soyez simplement heureux de cette belle réussite scientifique avant de chercher le mal partout.
    Ambre

    • mv , Direct link to comment

      Bonjour Urgate
      Que les vaccins et médicaments aient soigné et sauvé des vies et qu’ils continuent à avoir leur utilité, que les chercheurs soient mal payés, c’est une certitude mais l’objectivité, la sincérité des infos fournies par l’industrie pharmaceutique et sa philanthropie sont une tout autre affaire.

  • terrier , Direct link to comment

    les tueurs d aujourd’hui sont 90% avec seringues ou médicaments que avec des révolvers.pendant combien de temps les médecins vont ils nous mentir pour gainer du frique sur le dos des malade?

  • Fucher , Direct link to comment

    Il faut être prudent dans les articles anti vaccins.
    Je connais mal le dossier gardasil.
    Par contre je connais quelqu’un de proche décédée d’un cancer du col. Papillomavirus…..
    Les frottis n’ont pas suffit…
    Il faudrait connaître le nombre d’accidents dus aux vaccins mis en balance avec la régression du cancer.
    J’ai aussi 2 amis en fauteuil roulant car leurs parents avaient décidé que le vaccin anti polio n’était pas bon. Deux vies gâchées.
    Je suis pharmacien sans intérêt autre que scientifique.

  • Frayssines , Direct link to comment

    Vacciner les petits garçons contre le cancer du col de l’utérus? Les hommes sont porteurs sains et un vaccin n’y fera rien.
    Les lobbies sont excellents: vacciner 100% des gens pour un risque très faible. Il vaut mieux mettre l’accent sur le dépistage

Comments are closed.

Utilisation des données : Ce Blog utilise différentes technologies, telles que les cookies destinés à analyser le trafic.
Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
Vous pouvez changer d’avis et modifier vos choix à tout moment.
J’accepte - Je refuse
552