La thérapie magnétique, le blog de Monique Vial

L’entorse

Textiles magnéto-actifsUne entorse (« foulure ») est une lésion ligamentaire par mouvement dépassé traumatique de l’articulation concernée. Elles se font le plus souvent par un mécanisme de torsion ou d’hyperextension.

Selon l’importance des lésions engendrées : étirement, déchirure ou rupture ligamentaire on parle d’entorse bénigne ou grave.

Les plaintes sont à type de douleurs et impotence fonctionnelle, œdème et ecchymose.

En cas d’entorse grave d’une articulation du membre inférieur, le patient ne contrôle plus son articulation (sensation de « patte folle ») et le sujet perd immédiatement ses capacités fonctionnelles en général dans une ambiance « dramatique » en sport sur un terrain de jeu.

Une instabilité non correctement traitée initialement, engendrera des entorses à répétition et plus tardivement de l’arthrose (usure du cartilage articulaire).

Les entorses peuvent toucher toutes les articulations périphériques surtout aux membres inférieurs chevilles et genoux mais aussi le rachis cervical.

L’entorse de la cheville est le traumatisme le plus fréquent de l’appareil locomoteur : il est à l’origine de 7 à 10 % des consultations d’urgence hospitalière.

Chaque jour, 6 000 Français consultent pour une entorse de la cheville.

L’entorse externe de la cheville sans fracture représente 90 % des entorses de la cheville.

L’entorse de genou est aussi très fréquente et grave si elle touche le pivot central (ligaments croisés) ou associe plusieurs lésions (triade, ligaments latéraux et ménisques..)

Si en raison des lésions ligamentaires les surfaces articulaires perdent tout contact on parle de luxation (« déboîtement »).

Une entorse peut s’associer à un arrachement osseux (fracture).

Au stade initial, il faut immobiliser l’articulation selon la gravité lésionnelle par un bandage, un strapping ou une attelle. L’activité physique peut être reprise au bout de huit jours en cas d’entorse légère, ou de trois semaines en cas d’entorse classique et 3 à 6 mois en cas d’entorse grave selon le degré de sévérité et les traitements entrepris.

En cas d’entorse grave, la pose d’un plâtre est généralement indiquée, voire une intervention chirurgicale si les ligaments sont sérieusement atteints et engendrent une instabilité articulaire (cf ligaments croisés au genou ou les 3 faisceaux du ligament latéral externe à la cheville).

Les antalgiques et anti-inflammatoires sont utiles la première semaine.

La kinésithérapie à distance des lésions initiales sera nécessaire pour restaurer les qualités proprioceptives (équilibre dans l’espace) et limiter les risques de séquelles douloureuses capsuloligamentaires ou d’instabilité ligamentaire post-entorse.

Les attelles magnéto-actives (textiles techniques médicaux : TTM) contribuent à la cicatrisation des lésions en restaurant l’équilibre magnétique de l’articulation touchée et réduit les phénomènes douloureux persistants en diminuant les influx nerveux des fibres C véhiculant les messages douloureux au cerveau. Le courant électrique induit par effet faraday dans les vaisseaux sous cutanés de l’articulation lésée va inciter le corps à fabriquer ses propres antidouleurs par la voie opioïde endogène.

Tags:

Cet article a été publié le 14 février 2015 à 12:09 et est classé dans Bien-être, Général, Magnétothérapie. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire référence à cet article depuis votre propre site web.

Poster un commentaire





Les champs marqués d'une * sont obligatoires

ERREUR: extension si-captcha.php: support d'image GD non détecté en PHP!

Contactez votre hébergeur et demandez-lui d'activer la prise en charge de l'image GD pour PHP.

ERREUR: extension si-captcha.php: imagepng fonction non détectée en PHP!

Contactez votre hébergeur et demandez-lui d'activer l'imagepng pour PHP.