Lions, tigres et éléphants dans les cirques

Les animaux sauvages sont déjà interdits dans les cirques en Belgique, Autriche, Allemagne, Hongrie, Danemark et Suède.

Rien de tel en France, on peut encore voir de pauvres éléphants assis sur de ridicules tabourets ou debout sur leurs pattes arrières, des tigres ou lions exécutant leur numéro de dressage dans une apparente docilité. On ne me fera pas croire que ces postures et gestes absolument contre nature sont appris par les seules amitié et complicité !

Il n’y a qu’à regarder le comportement de son chat, pour ceux qui en ont un, pour comprendre que l’obéissance n’est pas naturelle chez les félins et à fortiori chez les animaux sauvages. On ne me fera pas croire non plus que vivre dans une cage est le summum du bien-être. Bien sur, les vétérinaires s’assurent de leur « bonne » santé physique, il faut bien préserver ‘l’outil de travail’, mais qui s’assure de leur bonne santé psychique ? Ils peuvent eux aussi connaitre le stress et le mal-être. Un animal sauvage est fait pour la liberté, pas pour de pathétiques tours de piste, fussent-elles celles des cirques les plus renommés. Oui, dans leur habitat naturel, des braqueurs les traquent parfois, pour de tout ridicules trophées mais c’est le prix de leur liberté. A quand des humains montrés à des animaux sauvages dans des cirques, pas sans rappeler le roman de science-fiction de Pierre Boulle “La Planète des singes”.

Partagez cet article...