Journée mondiale de l’environnement

Nous savons tous, même ceux pour qui ce n’est pas encore une évidence, que la Terre est menacée par nos comportements totalement irresponsables alors que de simples gestes relevant du bon sens porteraient rapidement leurs fruits. Quelques exemples : trier nos déchets, arroser avec l’eau de lavage des légumes, éteindre systématiquement ses appareils électriques et la lumière quand on sort d’une pièce, consommer local ce qui préserve la couche d’ozone et valorise le savoir-faire de nos régions, ne pas sur-consommer et laisser la voiture le plus souvent possible pour la marche à pied ou le vélo.
Et autre évidence pour préserver l’environnement et notamment les nappes phréatiques adopter la thérapie magnétique en lieu et place des antalgiques et autres anti-inflammatoires. Savez-vous que dans l’eau de nos rivières et dans celle du robinet, on trouve des traces d’anti-cancéreux, de pilules contraceptives et bien entendu de très nombreux médicaments. Il m’a toujours paru étrange de faire attention à son alimentation et de recourir à l’industrie pharmaceutique au moindre bobo, alors que les aimants thérapeutiques soulagent ou guérissent selon la nature de la douleur, sans polluer notre organisme ou la nature. Même un simple comprimé de paracétamol n’est pas sans effet secondaire, toute chimie a des conséquences.
Préserver l’environnement, c’est l’addition des petits gestes du quotidiens et de nos choix de vie y compris pour se soigner.

Partagez cet article...