Homéopathie suite

Il y a plusieurs années en arrière, je m’étais étonnée du traitement particulièrement favorable que les autorités de santé réservaient à l’homéopathie.
En effet, feue l’AFSSAPS, emportée depuis par le scandale du Médiator, et remplacée par l’ANSM, demandait aux médecines complémentaires de faire leurs preuves, ce que je peux parfaitement concevoir.
Mais lorsqu’il est reproché à la thérapie magnétique son manque de preuves, alors que de nombreuses études cliniques ont été réalisées avec des résultats plus que probants, ces même autorités les balayaient d’un revers de main. Et lorsque j’ai demandé pourquoi l’homéopathie qui n’avait pourtant jamais rapporté la preuve de son efficacité bénéficiait d’un traitement différent, il m’avait été répondu que c’était une autre époque et que je n’avais qu’à faire du lobbying. Je vous avoue que la réponse m’avait laissé sans voix.
En fait, ce qui me révoltait et me révolte toujours, c’est le 2 poids, 2 mesures.
Cependant qu’on ne se méprenne pas sur le sens de mon propos, il ne s’agit pas d’attaquer ou de dénigrer l’homéopathie, que j’utilise d’ailleurs à titre personnel, mais bien de m’insurger contre les postions des autorités de santé qui manquent cruellement d’impartialité et d’objectivité.
Comme le disait déjà Jean de La Fontaine : Selon que vous serez puissant ou misérable les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.

Partagez cet article...
Utilisation des données : Ce Blog utilise différentes technologies, telles que les cookies destinés à analyser le trafic.
Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.
Vous pouvez changer d’avis et modifier vos choix à tout moment.
J’accepte - Je refuse
550