Bien choisir ses aimants thérapeutiques

Pour qu’un aimant soit thérapeutique, il doit répondre à des critères précis, tous les aimants ne se valent pas, c’est pourquoi Auris a fait le choix des aimants néodyme, matériau noble et de qualité supérieure.
Les aimants néodyme datent du début des années 1980. Il s’agit d’un alliage néodyme-fer-bore, parfois appelé “terres rares”. Leur rémanence est de 12 200 Gauss pour un champ au contact de 2 500 à 3 000 Gauss. La rémanence mesure l’induction ou la densité de flux qui persiste dans un aimant après avoir été magnétisé. Pour simplifier, plus cette valeur est grande, plus l’aimant est puissant.
Le champ au contact ou champ utile, c’est celui restitué à la surface de la peau.

La forte puissance des aimants néodyme, concentrée dans un petit volume leur donne une valeur thérapeutique sans égale.

Mais attention aux fausses indications, un aimant présenté avec une rémanence de 12 200 Gauss avec un champ au contact de 600 ou 800 voire 1000 Gauss n’est pas un aimant néodyme mais un aimant ferrite vendu au prix d’un néodyme 25 fois plus cher !

Partagez cet article...