Arthrose du genou : l’acide hyaluronique peu efficace voire dangereux

Chez les patients souffrant d’arthrose du genou (ou gonarthrose), la prise en charge de la douleur repose sur des traitements antalgiques et souvent des injections intra-articulaires d’acide hyaluronique. Il protégerait les articulations en augmentant la viscosité du liquide synovial et en rendant le cartilage plus élastique.
Cependant, selon une analyse de la littérature scientifique réalisée par la revue Prescrire, ce traitement ne serait pas très efficace et aurait même des effets secondaires parfois graves. C’est d’ailleurs pourquoi il n’est plus pris en charge par la sécurité sociale..
Dans cette étude, les auteurs ont comparé une absence de soins à des traitements par placebo ou par acide hyaluronique chez environ 12 500 patients, souffrant de douleurs articulaires du genou.
Leurs résultats montrent que l’effet antalgique des injections est faible et que le traitement est peu efficace contre cette pathologie. Les résultats sont les mêmes quels que soient la durée du suivi, le nombre d’injections ou le type de substance injectée. Une analyse précédente du même genre était arrivée à des conclusions similaires, ce qui appuie les résultats obtenus par cette étude.
D’autre part, des réactions locales à la suite des injections intra-articulaires, comme une douleur prolongée ou un épanchement dans le genou, ont été rapportées. Dans plus de huit essais, les auteurs ont notifié des pertes d’autonomie, des hospitalisations ou d’autres événements médicaux graves au cours d’un traitement par injection d’acide hyaluronique.
Une récente étude montre même une dégradation accélérée du cartilage suite aux injections répétées.
La thérapie magnétique Auris propose la Gonoflex contre l’arthrose du genou ou les douleurs persistantes après la pose d’une prothèse. Efficace et sans effets secondaires, parlez-en à votre rhumatologue.

Partagez cet article...