Calcul rénaux et eau magnétisée

Les calculs rénaux

Les calculs sont le résultat de la cristallisation de sels minéraux et d’acides présents en trop forte concentration dans l’urine. Le processus est le même que celui que l’on observe dans de l’eau contenant beaucoup de sels minéraux : au-delà d’une certaine concentration, les sels commencent à se cristalliser.
Les calculs rénaux peuvent être la conséquence d’un grand nombre de facteurs. Le plus souvent, ils sont dus à un manque de dilution des urines, c’est-à-dire à une consommation trop faible d’eau. Une alimentation déséquilibrée, trop riche en sucre ou en protéines, peut également être en cause.
Plus rarement, une infection, certains médicaments, une maladie génétique (comme la fibrose kystique ou l’hyperoxalurie) ou métabolique (comme le diabète), des malformations des voies urinaires, surtout chez les enfants, peuvent entraîner la formation de calculs urinaires. Mais dans bien des cas, on ne trouve pas de cause précise.

Deux fois plus fréquents chez l’homme, les calculs rénaux sont aussi plus fréquents à partir de la quarantaine. Leur prévalence semble d’ailleurs avoir augmenté au cours des 30 dernières années. 5 % à 10 % d’entre nous auront une crise de colique néphrétique au cours de leur vie. Plus de la moitié des personnes qui ont déjà eu un calcul en auront de nouveau dans les 10 ans qui suivent la première crise.

Dans près de 90 % des cas, les calculs urinaires se forment à l’intérieur d’un rein. Leur taille est très variable, allant de quelques millimètres à plusieurs centimètres de diamètre. La plupart d’entre eux (80%) s’éliminent spontanément en passant à travers les divers conduits du système urinaire et n’entraînent que peu de symptômes. Cependant, les uretères, situés entre les reins et la vessie, sont des conduits de très petit calibre. Un calcul formé dans le rein, qui est en transit vers la vessie, peut facilement obstruer un uretère et ainsi causer de vives douleurs. C’est ce qu’on appelle la colique néphrétique, ceux qui en ont souffert, s’en souviennent !

Les calculs rénaux, communément appelés « pierres aux reins » et pour le corps médicale lithiase urinaire, sont, le plus souvent la conséquence d’une hydratation insuffisante. On ne dira jamais assez l’importance de boire quotidiennement au moins 1,5 L d’eau par jour, et si elle est magnétisée c’est encore mieux, l’eau étant aussi le premier soin de beauté pour la peau.

Qu’est-ce qu’une eau magnétisée ?

C’est une eau soumise à un champ magnétique qui lui confère des propriétés particulièrement hydratantes comme en témoignent les utilisateurs, qui, mieux que je ne saurais le faire, ont expérimenté les bienfaits de l’eau magnétisée, rappelons que n’importe quelle eau peut être magnétisée, y compris celle du robinet.

“j’utilise ces aimants tant pour nous que pour mes chiens depuis 6 ans … adieu aux cystites, donc, je les conseille vivement …”

Sabine

“Vous m’avez vraiment sauvé la vie grâce à l’eau magnétisée. J’avais d’importants calculs rénaux et ils se sont dissout sans aide médicale. Un grand merci à vous.”

Catherine

“Surprise totale, mon chat a retrouvé une vitalité et l’insuffisance rénale pour laquelle il était (vainement) soigné a disparue. Et lorsque j’oublie le rituel du soir, mon chat me le rappelle aussitôt en miaulant jusqu’à ce que j’y pense.”

Partagez cet article...