Cristaux aragonite dans l'eau

L’eau calcaire est-elle bonne pour la santé ?

Il existe bien des idées reçues, l’eau calcaire serait une calamité. Si cela est vrai pour les tuyauteries et les appareils électroménagers, ce n’est pas le cas en ce qui concerne la santé.
Mais tout d’abord, qu’est-ce qu’une eau calcaire ?  Ce que l’on nomme le « calcaire » est en réalité une forme de calcium : le carbonate de calcium (CaCO3). L’eau en contient naturellement, il provient du sol qu’elle a traversé avant d’être puisée et rendue potable. Si le sol est crayeux, c’est à dire constitué de plusieurs couches de craie,  l’eau aura une forte teneur en calcaire et sera dite dure. La dureté de l’eau se mesure en degré français (°f) et 1°f = 4 mg de calcium ou 2,4 mg de magnésium par litre d’eau. On distingue 3 niveaux de dureté de l’eau :
– douce = moins de 15 °f
– moyennement dure à dure = de 15 à 35 °f
– très dure = plus de 35° f
Pour autant, le calcaire est-il nuisible à notre santé ? La dureté de l’eau ne fait l’objet d’aucune norme car il n’existe pas de toxicité reconnue pour l’homme. Bien au contraire, les sels minéraux, calcium et magnésium, qui entrent à l’état dissous dans le calcul de la dureté de l’eau sont même essentiels à la santé.
– Le calcium : 9 % du  calcium est localisé dans l’os, assurant la solidité du squelette et la dureté des dents. Chez les enfants et les adolescents, il favorise la croissance osseuse, chez les jeunes adultes, il participe à l’entretien du capital osseux et chez les seniors, il contribue à la prévention de l’ostéoporose.
Si les taux de calcium sont trop bas pendant une période prolongée, cela peut induire une peau sèche et squameuse, des ongles cassants et des cheveux ternes, des crampes et douleurs musculaires.  Cela peut être dû à un problème de parathyroïde, une mauvaise alimentation, un trouble rénal ou certains médicaments.
– Le magnésium est présent dans chacune de nos cellules, il intervient dans la production d’énergie et la transmission des messages nerveux. Son rôle est multiple :
– Il contribue à la régulation du tonus musculaire, du rythme cardiaque,
– Il participe à la défense de l’organisme,
– Il aide le calcium à se fixer dans les os,
– Il agit sur la croissance.
Il est particulièrement important pour les adolescents, les femmes enceintes ou allaitantes et les sportifs.
Notre alimentation ne suffit pas toujours à couvrir tous nos besoins en magnésium et ce que l’on sait moins c’est que l’eau du robinet en est une source naturelle mieux assimilable.
Beaucoup moins chère que les eaux en bouteille, l’eau du robinet est pourtant boudée par les consommateurs à cause de son goût chloré. Elle est forcément chlorée, pour éviter que les bactéries ne se développent lors du stockage ou dans les canalisations (800 000 km de tuyaux en France !). Et si normalement les teneurs sont faibles (0,1 à 0,3 mg/l de chlore), les quantités ont malheureusement été augmentées depuis 2001, dans le cadre du plan Vigipirate. Reste qu’il est possible de faire disparaître le goût de chlore en laissant simplement l’eau s’aérer, si possible à l’ombre et au frais.
Il est courant d’entendre qu’une eau très calcaire serait néfaste pour la peau, l’assécherait, et constituerait une source de complications : irritations, eczéma, psoriasis… Le plus probable est que le calcaire empêchant le savon de mousser, le réflexe est d’augmenter les doses avec des conséquences pour la peau.
Une autre crainte est qu’une eau très calcaire favoriserait la formation de calculs urinaires. En réalité les calculs, constitués dans 90 % des cas d’oxalate de calcium, se forment à partir des éléments apportés par l’alimentation, notamment les protéines animales. Un signal d’alerte : des urines trop concentrées, la quantité d’eau ingérée au quotidien doit permettre d’éliminer 2 litres d’urine par jour. La solution et la prévention : boire beaucoup d’eau, même calcaire, magnétisée de préférence.
Si le calcaire est bon pour la santé, il l’est moins pour les canalisations. Il existe une solution naturelle et très simple à utiliser pour éviter qu’elles ne s’entartrent.
L’adoucisseur magnétique Auris évite l’incrustation du calcaire sur les installations sans aucune modification de la composition de l’eau ni le besoin de produits chimiques ou de sel.
Les ions de calcium et les ions de bicarbonate, présents dans l’eau et responsables de la formation du calcaire, se déplacent sous l’effet du débit de l’eau dans les tuyaux.
Quand l’eau passe dans la portion du tuyau équipée d’aimants, les ions de calcium et les ions de bicarbonate sont soumis à des changements successifs de polarité dans les champs magnétiques des aimants (nord-sud).
Le changement continu de polarité à vitesse constante provoque la formation de microcristaux de calcaire non incrustants. Ce procédé, appelé nucléation, permet de faire en sorte que le calcaire n’adhère pas aux tuyaux ou aux éléments thermiques de l’installation. On dit que le calcaire arrive dans l’eau sous forme de calcite et qu’après passage dans l’alternance des polarités magnétiques, le calcaire s’évacue sous forme d’aragonite.
Le secret de l’anti-tartre magnétique Auris réside dans le puissant système magnétique à base d’aimants en néodyme.
L’adoucisseur Auris s’installe facilement autour de la canalisation principale, là où le diamètre du tuyau est le plus étroit pour que l’eau circule le plus vite dans le champ magnétique, gage d’efficacité. Il doit aussi être placé le plus en amont possible vers le compteur d’eau pour protéger la plus grande longueur de tuyauterie domestique.
En résumé, le calcaire est l’allié de notre santé et l’ennemi des canalisations.
Partagez cet article...