La thérapie magnétique, le blog de Monique Vial

Archives pour le thème ‘Champ magnétique terrestre’

Le champ magnétique terrestre s’affaiblit, c’est confirmé

5 commentaires

Posté le 15 août 2014 à 16:29

Mon article du 23 novembre 2013 évoquait le lancement par l’Agence Spatiale Européenne des 3 satellites de la mission Swarm pour étudier le champ magnétique terrestre.
Depuis, les satellites ont travaillé et ils confirment aujourd’hui la décroissance du champ magnétique terrestre dans certaines régions du monde, principalement l’Afrique et l’Amérique du Sud, notamment le Brésil.
Il faut rechercher les causes de cet affaiblissement dans le mécanisme physique qui génère ce champ dans les profondeur de la terre jusqu’à son noyau central. La partie extérieure du noyau terrestre composée de métaux conducteurs principalement de fer et en moindre mesure de nickel sous forme liquide engendrent ce phénomène physique particulier qu’est la dynamo auto-entretenue par la rotation du globe terrestre. C’est une anomalie de la partie du noyau, connue depuis longtemps, se trouvant sous le Brésil, qui explique ce phénomène.
Le champ magnétique, partant du noyau arrive dans le manteau mais au lieu de s’en échapper et de changer d’hémisphère il replonge d’où il vient, comme s’il existait une polarité inverse dans cette zone. Le magnétogramme de la terre réalisé en juin 2014 par Swarm montre une valeur de champ magnétique terrestre au Canada et dans les régions polaires de l’ordre de 0,6 Gauss, 0,45 Gauss en France et seulement 0,2 Gauss au Brésil.
Quelles en sont les conséquences ? N’oublions pas que le champ magnétique terrestre joue un rôle essentiel dans le développement de la vie. L’expérimentation a montré que des souris privées de champ magnétique dégénèrent en deux ou trois générations et dépérissent. Mais le champ terrestre est aussi un bouclier, la ceinture de Van Allen, qui dévie les particules mortelles du vent solaire. Au Brésil cette ceinture est toujours présente mais elle agit plus bas et les particules atteignent l’atmosphère en plus grand nombre.
A ce niveau pas encore de risque de radiations aggravé pour les Brésiliens sauf peut-être pour ceux qui vivent en haute-altitude et pour les voyageurs des transports aériens ou les habitants de la station spatiale internationale (l’ISS).
Le danger est aussi matériel car en cas de fortes tempêtes solaires, de puissants courants géomagnétiques induits peuvent détruire des infrastructures métalliques de grande taille telles les lignes de chemin de fer, les lignes électriques de haute-tension et même le réseau de distribution d’eau.
Lorsque le noyau terrestre sera complètement refroidi, le champ magnétique s’éteindra, mais rassurez-vous, cela n’est prévu que dans quelques milliards d’années !

De l’importance de l’axe nord/sud

Posté le 17 janvier 2014 à 19:01

Comme d’autres espèces animales, les chiens aussi ont une boussole interne, c’est en tous cas ce que vient de démontrer une étude menée par des chercheurs allemands et tchèques et publiée dans le journal anglophone en ligne Frontiers in Zoology. Pour cette étude 37 propriétaires de chien ont été mis à contribution pour observer l’orientation de leur toutou lorsque celui-ci fait son popo. Et la réponse est sans appel, Kiki préfère l’axe nord-sud et fuit l’axe est-ouest. Cette étude ne dit pas pourquoi mais comme le chien a un odorat et une ouïe beaucoup plus développées que l’humain, sa boussole interne pourrait bien elle aussi être infiniment plus sensible, comme celle des abeilles, carpes, vaches, dauphins ou celle de la baleine blanche pour lesquels cela a déjà été démontré.

Cette étude pourrait paraître futile si elle ne mettait une nouvelle fois en évidence l’importance de l’orientation nord /sud pour le vivant. Les septiques, et ils savent se montrer particulièrement bornés, ne verront là que le fruit du hasard mais avec un peu de réflexion objective, chacun conviendra de  l’importance du champ magnétique et de son orientation puisque dès notre conception, nous baignons dans le champ magnétique terrestre.

L’incidence physiologique de l’axe nord/sud est depuis longtemps avérée : meilleure circulation sanguine, rythme cardiaque plus régulier, meilleur repos et quand on connait l’importance du sommeil sur la régénération de nos cellules, de la mémoire, de la peau, … adopter cette orientation devient une évidence !

Et pour ceux qui dorment dans une mauvaise orientation magnétique ou dans un champ magnétique perturbé, la solution entièrement naturelle pour corriger tout ça existe : le set magnétique Actipol qui recrée dans le lit un axe nord/sud parfait sans avoir à le déplacer.

Alors, que notre boussole interne se manifeste ou pas, soyons nord/sud !

Mission Swarm : scruter le champ magnétique terrestre

Posté le 23 novembre 2013 à 11:29

champ magnétique terrestreLe champ magnétique terrestre, invisible et inodore reste encore aujourd’hui un phénomène mal connu, même 2000 ans après l’invention de la boussole en Chine. Il joue pourtant un rôle essentiel sur le vivant car sans lui nous serions soumis aux vents solaires et bombardés de particules mortelles. Il contribue par ailleurs à certaines fonctions biologiques. Mais ce champ magnétique n’est pas stable, il fluctue dans le temps, comme le pôle nord magnétique qui se déplace rapidement et en permanence. Exemple de ces fluctuations, une baisse très importante a été observée dans l’Atlantique sud, plus précisément dans une zone située au-dessus du Brésil. Une sorte de «triangle des Bermudes» magnétique où le champ terrestre déjà faible continue à s’affaiblir.
C’est pour comprendre et prévoir l’évolution de notre bouclier naturel que l’agence spatiale européenne (ESA) a envoyé dans l’espace trois satellites sous le nom de mission Swarm («essaim» en anglais). Ces trois satellites de 470 kg chacun ont été lancés avec succès vendredi 22 novembre 2013 depuis la base russe de Plessetsk.
C’est grâce à leurs magnétomètres ultra sensibles, conçus par le CEA de Grenoble, que les moindres variations du champ magnétique, aussi bien en intensité qu’en orientation vont être étudiées et cartographiées.
Ces mesures seront aussi utiles à chacun puisqu’elles vont permettre de mieux orienter le vrai nord géographique par rapport au nord magnétique (déclinaison) qu’indiquent entre-autres les boussoles des smartphones.
Alors merci à Swarm, nous ne perdrons désormais plus le nord !