La thérapie magnétique, le blog de Monique Vial

Archives pour le thème ‘Champ magnétique’

CHAMP MAGNÉTIQUE CONTRE ALZHEIMER

9 commentaires

Posté le 8 septembre 2014 à 08:00

Champ magnétique contre alzheimerLa stimulation magnétique transcrânienne est utilisée depuis plusieurs années dans le traitement d’affections neurologiques (acouphènes, fibromyalgie), ou psychiatriques (dépression). Il s’agit d’envoyer dans la zone concernée du cerveau des trains d’impulsions magnétiques qui vont produire des courants induits sur les neurones pour en modifier l’activité et leur manière de communiquer. La méthode est indolore, on pose simplement un électro-aimant sur le crâne du patient pendant une vingtaine de minutes chaque jour et cela pendant 5 à 7 séances.
Des chercheurs américains de la Northwestern University et de l’Institut de réadaptation de Chicago ont eu l’idée d’utiliser cette technique pour booster la mémoire. Les résultats qui viennent d’être publiés dans la revue Science sont pour le Professeur Philippe Amouyel, directeur de la Fondation Plan Alzheimer, tout simplement bluffants :
« on s’aperçoit que les gens qui ont bénéficié de ces stimulations cérébrales ont une meilleure mémorisation de noms et d’images auxquels ils ont été soumis et l’amélioration persiste plus de 24 heures, donc l’effet semble tout à fait intéressant et très prometteur ».
Mais la technique doit être appliquée au début de la maladie et on ne peut rendre la mémoire à un patient déjà gravement atteint.

Pas de Docteur Jekyll et Mister Hyde chez les aimants !

2 commentaires

Posté le 8 août 2014 à 18:01

Vous qui m’êtes fidèle, vous savez que le champ magnétique ne se pare pas de vertus spécifiques selon qu’il est nord ou sud.
Pour ceux qui nous découvrent et à qui je souhaite la bienvenue, voici un petit rappel de physique, rassurez-vous très compréhensible.

Un champ magnétique se définit en tout point de l’espace par un vecteur, c’est à dire une flèche, avec une direction et une intensité. Le champ magnétique est un espace vectoriel, c’est à dire un ensemble de flèches de directions et d’intensités différentes. Par convention, les lignes qui illustrent le champ magnétique autour de l’aimant s’échappant du pôle nord pour se refermer sur le pôle sud sont les tangentes à tous les vecteurs magnétiques. Des esprits très « distingués », se sont dit que si les lignes de champ partent en s’évasant du pôle nord c’est que celui-ci est dispersant, donc antalgique et que si ces mêmes lignes de champ se concentrent sur le pôle sud c’est qu’il est stimulant. C’est bien imagé mais complètement faux. En effet, rien ne sort du pôle nord de l’aimant et rien ne rentre dans le pôle sud. On trouve exactement les mêmes vecteurs magnétiques, même direction et même intensité, au-dessus du pôle nord et au-dessous du pôle sud, donc pas de différence thérapeutique.

Plus grave, certains, dont le Dr William h.Philpott, médecin américain, prétendent qu’un pôle est bénéfique et que l’autre serait malsain, et malsain pour lui va même jusqu’à cancérigène ! Un médecin anglais, le Dr Nyjon Eccles, a même déposé un brevet pour un système magnétique prétendant générer que du « nord magnétique ». Cela lui vaudrait le prix Nobel si c’est avéré car à ce jour, la notion de monopôle n’existe pas et que pour la physique s’il existe un pôle nord il y a forcement un pôle sud symétrique. Dans la thérapie magnétique, nous orientons les vecteurs pour qu’ils traversent la zone à soulager. La technique de base est d’utiliser 2 aimants, l’un face nord côté peau et l’autre côté sud, les vecteurs magnétiques se dirigeront d’un aimant vers l’autre, avec les mêmes vertus antalgiques et anti-inflammatoires.

En résumé, Docteur Nord et Docteur Sud ont exactement la même personnalité, donc pas de Docteur Jekyll et Mister Hyde chez les aimants !

Fibromyalgie à 80% féminine

Posté le 27 mai 2011 à 15:04

Aujourd’hui, 20% de la population mondiale, essentiellement féminine (environ 80 % des cas) est de survenue tardive (après 50 ans) sont touchés par la fibromyalgie qui n’a pas ou peu de solutions en médecine allopathique, cependant il existe peut-être une autre façon d’appréhendée cette maladie.
Au Japon, fibromyalgie peut littéralement se traduire par «syndrome de déficience du champ magnétique terrestre», et si les professeurs Kawaïï et Rikitake ont démontré l’importance du champ magnétique terrestre indispensable entre autres à la fixation du calcium, les travaux de l’équipe du Professeur K. Nakagawa, ancien directeur de l’hôpital Isuzu de Tokyo, ont démontré que la carence ou la déficience du champ magnétique était responsable de nombreuses pathologies comme les états dépressifs, les insomnies, la constipation, les douleurs articulaires et vertébrales, la décalcification, ou encore la baisse des défenses immunitaires.
En effet, la faiblesse du champ magnétique terrestre (il n’est aujourd’hui plus que de 0,5 Gauss) associée à nos conditions de vie perturbent le fonctionnement de nos cellules et entrainent des pathologies plus ou moins graves.
Il serait temps en Occident et en particulier en France d’intégrer le champ magnétique terrestre comme facteur de santé.

Sclérose en plaques et environnement

Posté le 25 mai 2011 à 09:58

1 personne sur 1000 serait concernée par la SEP avec de fortes disparités selon les pays, le Canada avec 1 personne sur 500 est l’un des pays les plus touché. Sans que l’on sache vraiment pourquoi, on constate qu’en Afrique et en Asie les cas sont plus rares et les hommes sont moins touchés que les femmes. Cependant, si les causes restent non identifiées, les causes environnementales restent une constante. Je suis personnellement convaincue que le champ magnétique terrestre, composante indispensable à la vie, rarement, pour ne pas dire jamais, pris en compte, serait une piste intéressante. Mon propos n’est évidemment pas de dire que s’intéresser au champ magnétique terrestre constitue LA SOLUTION, mais sortir de son cadre de référence est toujours constructif.

Est-ce que les aimants ça marche vraiment ?

1 commentaire

Posté le 3 juin 2010 à 15:30

Cette question maintes fois posée suscite chez moi toujours le même étonnement par ce qu’elle sous-entend. Alors qu’on accorde maintes vertus (et à juste titre) à de nombreuses médecines complémentaires, la magnétothérapie semble susciter une certaine méfiance pour ne pas dire défiance. Sans doute parce la confusion  entre champ magnétique continu et champ électro-magnétique est très largement répandue. Or comme chacun le sait un champ magnétique continu, quelle que soit sa puissance n’est jamais dangereux alors qu’un champ électromagnétique (celui des micro-ondes ou des téléphones mobiles par exemple) même très faible l’est toujours. Une fois ce petit rappel fait, alors on peut répondre que si les aimants ne produisent pas de miracle, le réel soulagement constaté dans de nombreuses pathologies l’atteste, oui les aimants ça marche ! Et sans aucun effet secondaire. Au pire vous ne ressentez aucun bienfait, au mieux et c’est quand même le cas pour plus de 95% des utilisateurs, vous êtes soulagé(e) et comme les aimants sont peu onéreux, ça vaut le coup (le coût) d’essayer !