La thérapie magnétique, le blog de Monique Vial

Archives pour le thème ‘Diabète’

Combattre le diabète sans chimie

Posté le 13 novembre 2013 à 15:44

Lutte contre le diabèteLe 14 novembre, journée mondiale de lutte contre le diabète me donne l’occasion de rappeler quelques principes de naturopathie, simples à mettre en œuvre et pourtant efficaces pour lutter contre le diabète, notamment celui de type II, et bien sûr sans médicaments.

Mais rappelons d’abord quels sont les 2 types de diabète. Celui de type 1 à l’origine essentiellement génétique nécessite des injections d’insuline et ne représente qu’environ 10% des diabétiques. Celui de type II, non insulo-dépendant représente 85% des diabètes pour un coût estimé en 2007 par la HAS (Haute Autorité de Santé) à 12,5 milliards d’euros. 5% des diabètes sont « hors catégorie ».

Depuis plusieurs décennies, le nombre de diabétiques augmente au même rythme que la sédentarité, l’obésité, le stress et nos habitudes alimentaires désastreuses. Alors souvenons-nous de la règle des 3A : Alimentation, Alimentation et Alimentation ! Je ne le répèterai jamais assez  l’alimentation est le premier des médicaments, nous sommes inévitablement le produit de ce que nous mangeons et n’oublions pas l’adage qui dit que nous creusons notre tombe avec nos dents ! Un médecin de mes amis s’en souvenait parfaitement lui qui préférait rappeler à ses patients les règles élémentaires d’une bonne hygiène alimentaire plutôt que de prescrire encore et toujours, et il obtenait d’excellents résultats dans bon nombre de pathologies y compris le diabète.

Cessons donc d’encrasser notre organisme par la chimie, les produits laitiers, charcuteries et pain blanc par exemple bien trop riches en sucres rapides. Vive les fruits et légumes frais, les céréales non raffinées et les légumineuses, trop souvent oubliées et pourtant source de bienfaits et qui ne font pas grossir. Mais l’alimentation n’est pas tout. Pratiquer un minimum d’exercice physique est aussi essentiel comme par exemple 30 minutes de marche quotidienne, ce qui n’est quand même pas la mer à boire. Faire comme si l’ascenseur n’était accessible qu’à partir du 3ème étage. Conseil : une fois par semaine allez faire une ballade dans les bois, observez, écoutez, respirez profondément, le stress se diluera sur place.

Les médecines complémentaires peuvent aussi vous aider : phytothérapie bien sûr mais aussi la magnétothérapie (mon dada). La principale technique : l’eau magnétisée bue sans modération, 1,5 litre par jour pour drainer et nettoyer l’organisme. Eau chaude ou froide simplement, thé vert très dilué ou même jus de légumes. C’est pour moi le premier et le plus puissant des principes de détox. Vous pouvez utiliser des tasses, étuis ou sous-verres magnétiques. Cette hydratation profonde peut aussi être complétée par des séances de rééquilibre énergétique pour chasser le stress. Pour rappel, le rééquilibre se pratique très simplement avec 2 magnets, la face nord de l’un sous la main ou le pied droit et la face sud de l’autre sous la main ou le pied gauche.

Alors pour le diabète de type II, là encore le meilleur médicament c’est vous, des solutions non chimiques existent, ce n’est qu’une question d’information et de choix.

Tags :
Posté dans Alimentation, Bien-être, Général

Le sport au secours du diabète

Posté le 9 juin 2011 à 15:05

Au pays du médicament roi, le bon sens fait une timide apparition sous la houlette de la Haute autorité de santé (HAS) qui vient de s’apercevoir qu’un peu d’exercice physique et une bonne hygiène alimentaire faisaient baisser le diabète de type 2. Déjà à la fin du 19ème siècle Appolinaire Bouchardat conseillait à ses diabétiques « ….la chasse, l’escrime, la rame, le patinage, le jeu de paume, le billard, ainsi que les travaux actifs de labourage et de jardinage ». De là à ce que l’on s’aperçoive que l’activité physique avait une bonne influence sur la perte de poids, il n’ y a pas loin. Et avec un peu de chances, les solutions non médicamenteuses vont finir par trouver un écho favorable dans la pharmacopée française. Les mentalités seraient-elles en train de changer ?

L’obésité est-elle une fatalité ?

Posté le 23 mai 2011 à 11:47

Avec une augmentation de 70 % en 12 ans, et plus d’un Français sur dix en surpoids, l’obésité est devenu un véritable problème de santé publique, maladies cardiovasculaires et autres pathologies comme le diabète.
Il peut y avoir des facteurs génétiques mais le plus souvent ce n’est pas un problème d’hérédité mais bien de mauvaises habitudes alimentaires qui, elles sont héréditaires. Ajouter à ces mauvaises habitudes alimentaires, la sédentarité et voilà le cocktail qui fait exploser la balance et les comptes de la Sécu ! Il ne s’agit pas de montrer du doigt les personnes obèses ou en surpoids mais de rappeler que nous sommes le produit de ce que nous mangeons et que l’obésité n’est pas une fatalité.